Le retable ( Hommage à Grünewald et à Keith Haring)

2011, aluminium découpé à l’eau, poli et brossé et acier bleui, 335 X 426 X 91 cm

Le Retable de Pierre Leblanc a été réalisé en 2011, parallèlement à l’exposition Signes et Repères au Musée d’art contemporain des Laurentides. Pour l’occasion le retable a été installé dans les fonts baptismaux de la Cathédrale de Saint-Jérôme, qui est située à proximité du Musée. Cet hommage à Grünewald, est installé en permanence à la Cathédrale de Saint-Jérôme.

Inspiré du retable de Matthias Grünewald à Colmar et de celui de Keith Haring à l’église Sainte-Eustache à Paris, Pierre Leblanc interpelle directement l’art sacré en installant une murale d’aluminium montée sur une table d’acier bleui. Découpée au jet d’eau, son iconographie est tirée à la fois de l’art religieux (à travers l’étude du retable de Grünewald, dont il s’est fortement inspiré )  et de sa recherche actuelle sur la nature.

Cliquez ici pour voir le vidéo et lire l’article de Jean-Patrice Desjardins du journal L’écho du Nord-Le Mirabel: Pierre Leblanc veut laisser sa trace avec son retable

Photos: Lucien Lisabelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s